Pirelli annonce ses pneus pour les trois prochains Grands Prix

Pirelli annonce ses pneus pour les trois prochains Grands Prix

Pirelli annonce ses pneus pour les (...)

Pour les prochains Grands Prix d’Azerbaïdjan (28-30 avril) et de Miami (5-7 mai), Pirelli a nominé les trois mêmes composés utilisés pour ces courses l’an dernier. A Imola (19-21 mai), les nominations seront plus tendres que celles faites pour 2022.

Sur le circuit urbain de Bakou, les équipes auront à leur disposition la gomme C3 en dur, la C4 en medium et la C5 en tendre. Il s’agit du trio de composés le plus tendre de la gamme Pirelli, qui convient aussi bien aux virages serrés de ce circuit urbain qu’aux longues lignes droites où les voitures atteignent une vitesse maximale de 340 km/h. La stratégie la plus courante pour le Grand Prix d’Azerbaïdjan est un arrêt unique, bien que certaines équipes se soient arrêtées deux fois l’an dernier pour profiter d’une voiture de sécurité virtuelle avant le drapeau à damier. La course a eu lieu début juin en 2022, la dégradation thermique devenant un facteur en raison de la température élevée de l’asphalte.

Pour Miami, Pirelli a nommé trois composés au milieu de la gamme, avec les C2, C3 et C4. L’accent est mis sur la polyvalence pour cette piste urbaine autour du Hard Rock Stadium, qui comprend 19 virages ainsi que trois longues lignes droites. La course peut être bouclée en s’arrêtant une seule fois, comme l’ont démontré nombre de pilotes l’an dernier avec une bonne gestion d’un premier relais en pneus médiums, même si faire deux arrêts est plus rapide sur le papier. Le temps en Floride est une variable constante, le risque de vent et de pluie étant un autre facteur à prendre en compte.

Pour le Grand Prix d’Émilie-Romagne, des pneus plus tendres ont été choisis en raison de la faible sévérité du circuit et de l’usure contenue constatée sur les pneus l’an dernier. Ce sera donc les C3, C4 et C5 pour cette piste cette année.

Deux nouveautés à Imola

Un nouveau format de qualification sera également en vigueur à Imola, avec un seul composé utilisé dans chaque session. En Q1, seul le dur sera disponible, en Q2 on n’utilisera que le médium, tandis que le tendre devra attendre la Q3. Cette allocation alternative de pneus, qui sera également utilisée lors d’un autre week-end de course cette année après Imola, réduit l’allocation totale de pneus pour chaque voiture de 13 trains à 11 par week-end. Le nouveau pneu pluie de Pirelli qui n’a pas besoin de couvertures chauffantes fera également ses débuts lors de la première course italienne de l’année.

Read More

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *