RB F1 voit le top 5 actuel tranquille pour une demi-saison

RB F1 voit le top 5 actuel tranquille pour une demi-saison

RB F1 voit le top 5 actuel tranquille

Le directeur de l’équipe RB F1, Laurent Mekies, estime que l’écart avec les cinq meilleures équipes est trop grand pour être comblé au cours de la première moitié de cette saison, des évolutions étant nécessaires plus tard dans l’année pour avoir une chance de se rapprocher.

Les trois premières courses ont montré une répartition claire en termes de performances entre deux groupes : les cinq premières équipes, Red Bull, Ferrari, McLaren, Mercedes et Aston Martin devancent les cinq équipes restantes.

La huitième place de Yuki Tsunoda au Grand Prix d’Australie a propulsé RB F1 à la sixième place du classement général, mais Mekies pense que viser mieux sera difficile.

“Pour le moment, cet écart avec le top 5 est trop grand. Pour la première partie de la saison, il faut l’oublier. Ce sera déjà un combat énorme pour rester devant dans ce 2e groupe de milieu de peloton, et je pense que tout ce que nous allons pouvoir apporter à la voiture sera probablement à peine suffisant pour y rester.”

“Nous nous préparons donc pour une première partie de saison difficile, et j’espère que dans la deuxième partie de l’année, nous pourrons apporter un peu plus de performance et réduire l’écart sur le top 5.”

Mekies affirme qu’il est crucial de profiter de chaque opportunité, car il estime que son équipe a montré un rythme en qualification suffisant pour se placer devant les 4 autres équipes que sont Haas, Williams, Stake et Alpine F1.

“Il est clair qu’avec la situation actuelle du peloton, avec les cinq meilleures équipes assez loin devant les cinq dernières équipes, chaque point vaudra de l’or. Parce que si ces gars-là n’ont pas de problème, vous finirez 11e, même si vous êtes en tête de votre groupe. C’est donc très bien d’avoir mis quatre points en banque en Australie.”

“C’était à la limite à Bahreïn – nous étions 11e à Bahreïn, je pense à 0,007s de la Q3 – et puis nous avons eu la Q3 en Arabie saoudite, nous avons eu la Q3 à Melbourne, donc nous sommes en tête de ce groupe mais avec une marge pratiquement nulle. C’est tout le temps à la limite. C’est génial pour la course, c’est génial pour les fans et c’est génial pour nous. Il s’agit de réussir chaque week-end de course.”

“Si vous réussissez votre week-end, vous savez que vous êtes en tête du groupe de poursuivants mais pas encore dans le top 5. Après, ce sera une course au développement qui va certainement commencer maintenant.”

“Nous aurons une petite mise à jour pour le Japon, je suis sûr que les autres en auront aussi, mais c’est une combinaison entre cette course au développement et le fait de devoir absolument tout réussir pendant les week-ends de course pour pouvoir repartir avec quelques points.”


Read More

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *