Sargeant et Perez s’élèvent contre les points de pénalités actuels en F1

Sargeant et Perez s’élèvent contre les points de pénalités actuels en F1

Sargeant et Perez s'élèvent (...)

Logan Sargeant a déclaré que les deux points de pénalité qu’il a reçus sur sa superlicence à Shanghai pour un dépassement illégal étaient « extrêmement frustrants ».

Le pilote Williams a été pénalisé de 10 secondes après le Grand Prix de Chine pour avoir dépassé illégalement Nico Hulkenberg alors que la voiture de sécurité était déployée.

Après une enquête, les commissaires sportifs ont déterminé que Hülkenberg avait franchi la ligne 2 de la voiture de sécurité en sortant de la voie des stands une fraction de seconde avant Sargeant, ce qui signifie que le pilote Williams aurait dû céder sa position au pilote Haas. En plus de la pénalité de temps, les commissaires sportifs ont également infligé à Sargeant deux points de pénalité sur sa superlicence, le plaçant à huit au total, à quatre d’une suspension automatique pour une course.

S’exprimant avant le Grand Prix de Miami de ce week-end, l’épreuve à domicile de Sargeant, il a exprimé son mécontentement.

“Ma pénalité était extrêmement frustrante. Je pense que la pénalité est une chose, obtenir des points de pénalité pour ce que c’était, c’était un peu une blague.”

Les deux points de pénalité de Sargeant représentaient autant que ceux que Lance Stroll a reçus pour avoir percuté la RB de Daniel Ricciardo au cours de la même période de Safety Car.

“Je pense que des choses bien pires se produisent tout au long du week-end et pour lesquelles vous êtes simplement réprimandé. J’ai vu des gens ralentir devant moi lors des qualifications, avoir failli avoir d’énormes accidents, et rien ne se passe.”

“Mais quand je franchis la ligne d’arrivée en même temps que quelqu’un d’autre et que vous ne pouvez même pas le voir, vous obtenez deux points de pénalité. Je pense que ce n’est pas une bonne direction à prendre.”

Le nombre de points de pénalité infligés sur les cinq premières manches de cette saison a fortement augmenté par rapport à l’année dernière : 18 ont été infligés jusqu’à présent contre deux en 2023. Le pilote Red Bull Sergio Perez, qui comme Sargeant en est également à huit points de pénalité, estime que le sport doit revoir la manière dont ils sont alloués par rapport aux incidents.

“Je mène le championnat avec Logan pour les points de pénalité !”

“Les pénalités en temps ou aux stands, vous en payez déjà les conséquences en piste. Ajouter à cela quelques points de pénalité – étant donné que nous avons maintenant plus de courses – c’est quelque chose qui devrait absolument être examiné et même revu.”

“À chaque incident, si vous voyez tous les points que chaque pilote obtient, il y a beaucoup de choses qui dépassent les limites. La règle est là, mais j’espère qu’à l’avenir, elle pourra être revue.”


Read More

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *