Vasseur : La pénalité aéro de Red Bull est trop légère, Ferrari avance ses évolutions

Vasseur : La pénalité aéro de Red Bull est trop légère, Ferrari avance ses évolutions

Vasseur : La pénalité aéro de Red Bull (...)

Selon Ferrari, le bon début de saison de Red Bull est en partie dû au fait qu’ils ont reçu une punition “très légère” pour avoir dépassé le plafond budgétaire de la Formule 1.

Le directeur de l’équipe Ferrari, Frédéric Vasseur, a ainsi affirmé que Red Bull avait fait du “très bon travail” mais que la pénalité qui lui avait été infligée en octobre dernier était “trop faible”.

Red Bull a été condamnée à une amende de 7 millions de dollars et à une réduction de 10% des recherches aérodynamiques autorisées pendant un an pour avoir dépassé le plafond budgétaire de 2 millions de dollars environ en 2021.

“Je suis toujours convaincu que la pénalité était très légère. Si vous considérez que nous allons améliorer les performances de la voiture d’un peu moins d’une seconde au cours de la saison en termes d’aéro, leur pénalité ne représente à peine qu’un dixième de cela, c’est l’équivalent à une perte de 0,1 seconde au tour.”

“Comme ce n’est pas une progression linéaire, c’est probablement moins, et comme vous avez le droit de dépenser cet argent ailleurs, en gain de poids, sur les suspensions et ainsi de suite, pour moi la pénalité est trop faible. Surtout que vous conservez l’avantage d’avoir dépensé plus pour l’année qui suit.”

“Je ne veux pas dire qu’ils n’ont pas fait du bon travail car, honnêtement, ils ont fait du très bon travail sur la voiture. Je n’essaie pas du tout de trouver une excuse, mais si vous me demandez si la pénalité est trop légère alors je dis oui.”

Ferrari peut-elle progresser et sauver sa saison ?

Ferrari a connu un début de saison difficile, luttant à la fois pour trouver de la compétitivité et de la fiabilité. Le meilleur résultat en trois courses reste une quatrième place obtenue par Carlos Sainz lors de la course d’ouverture à Bahreïn.

Vasseur répond à ce constat de mauvais début de saison que “Ferrari prévoyait d’accélérer l’introduction des évolutions lors des courses à venir”, ajoutant que “les nouvelles pièces initialement prévues pour le Grand Prix d’Espagne en juin seraient plutôt prêtes pour la course d’Émilie-Romagne en mai, deux courses avant Barcelone”.

Le Français a ajouté qu’il pensait avoir vu des preuves d’une amélioration de la forme de la SF-23 en Australie le week-end dernier, Sainz étant capable de remonter son retard après un arrêt au stand effectué avant le 1er drapeau rouge. Sa remontée lui a permis de se joindre à la bataille pour la deuxième place entre la Mercedes de Lewis Hamilton et l’Aston Martin de Fernando Alonso.

“Nous avons fait quelques ajustements en termes d’équilibre et de comportement, et c’était bien mieux à Melbourne. Nous continuerons dans cette direction.”

“Concernant nos évolutions, ce n’est pas une voiture B comme j’ai pu le lire qui va arriver.

“Nous n’allons pas proposer quelque chose de complètement différent. Nous continuerons à mettre à jour notre F1, mais les évolutions seront très importantes.”

Ferrari reste “frustrée parce que nous n’avons pas fait du bon travail collectivement” selon Vasseur.

“Dans les trois premières épreuves, nous avons toujours eu le sentiment que nous n’étions pas loin et capables de nous battre pour la première ligne avec Red Bull en qualif et c’était plus difficile en course.”

“Au moins sur les chiffres que nous sommes en mesure d’analyser, leur avantage lors de la course à Melbourne était beaucoup plus faible.”

“Je pense que cela vient aussi de la capacité de nos pilotes à conduire la voiture à la limite avec différents niveaux de carburant, différents pneus. Là, nous avons progressé donc. Si vous avez une voiture un peu trop pointue, vous pouvez probablement gérer la situation en qualif pour un tour avec des pneus neufs, mais tout au long de la course, c’est probablement un peu plus difficile.”

“Comme je l’ai dit, nous avons pris une direction un peu différente au cours des deux dernières semaines et cela semble porter ses fruits.”

Read More


Posted

in

by

Tags:

Comments

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *