Verstappen a ressenti ‘une amélioration’ entre le Sprint et le Grand Prix

Verstappen a ressenti 'une (...)

Suite à sa victoire lors du Sprint et à sa cinquième pole position en autant de Grands Prix disputés cette saison, Max Verstappen a une nouvelle fois été intouchable ce dimanche en Chine, signant son quatrième succès cette année. On peut imaginer que le triple champion du monde est particulièrement satisfait après une telle domination.

“Evidemment, c’est un sentiment formidable. Bien sûr, on ne sait jamais comment le week-end va se dérouler. Les week-ends Sprint sont toujours un peu plus chaotiques. Vous voulez donc toujours que tout se passe bien. Je pense aussi que la performance de la voiture durant le Grand Prix était une amélioration par rapport au Sprint. Cela m’a donc rendu la vie un peu plus facile. Je pouvais être un peu plus constant en pilotant.”

Si le succès du pilote Red Bull n’a souffert d’aucune contestation, il a tout de même fallu gérer les relances de course après les deux apparitions de la voiture de sécurité. Mais pas de quoi le perturber.

“Ce n’était pas compliqué, c’était juste un peu… J’ai trouvé que ça prenait beaucoup de temps pour que la première voiture soit dégagée. Et puis j’ai eu l’impression que nous avions fait un tour de plus derrière la voiture de sécurité pour rien. Alors je me suis dit : ’allez, accélère un peu’. Ensuite, bien sûr, nous avons eu une autre voiture de sécurité et j’ai eu l’impression, une fois de plus, qu’il fallait beaucoup de temps pour dégager, parce que vous voulez faire la course, n’est-ce pas ? Et en fait, j’ai pensé qu’à cause des deux voitures de sécurité, c’était un peu moins amusant, parce qu’il y aurait eu probablement plus de stratégies différentes entre les voitures. Après ça, tout le monde est allée au bout, sauf Fernando qui était en pneus tendres. C’était donc un peu dommage, je pense.”

Il s’agit donc d’une nouvelle courses sans le moindre accroc pour le Néerlandais, ou presque…

“J’ai légèrement bloqué la roue lors du deuxième restart dans le virage 6, ce n’était pas idéal. Ensuite, j’ai lancé un tear-off, que j’ai pu entendre à l’entrée d’air. Il s’est mis à battre et à frapper mon casque. Je ne sais donc pas où il a fini. Et lors de deux tours, je pense que j’ai roulé sur un petit débris avant le virage 14. C’était un peu effrayant, car il est facile d’avoir une crevaison à grande vitesse quand on roule sur du carbone. Je crois que c’est tout.”

Un 26e circuit ajouté au palmarès de Verstappen

Alors que la Formule 1 ne s’était plus rendue en Chine depuis la saison 2019, Max Verstappen a donc pu ajouter un nouveau circuit à son palmarès, lui qui compte désormais 58 victoires sur 26 tracés différents.

“Oui, c’était vraiment une course que je voulais gagner. J’étais déjà monté sur le podium, mais je n’avais jamais gagné ici, alors c’était génial, c’est sûr. Et oui, je veux dire que j’ai vraiment apprécié tout le week-end. C’était vraiment bien avec une super voiture.”

Tout porte à croire que Red Bull sera encore une fois la grande favorite à Miami dans deux semaines, mais Verstappen ne veut, comme toujours, jamais crier victoire trop vite.

“C’est un circuit complètement différent. Vous savez, des pneus différents, un tarmac différent, donc on ne sait jamais. Nous devons être parfaits. Nous devons essayer d’être parfaits. Nous devons toujours essayer de trouver les meilleurs réglages sur la voiture, vous savez, pour être en mesure de montrer des performances comme nous l’avons fait ce weekend. C’est donc ce que nous allons essayer de faire, mais d’un autre côté, je ne veux pas trop y penser maintenant. Tout d’abord, il faut rentrer à la maison, puis nous nous préparerons comme nous le faisons toujours et nous espérons que ce sera assez bon quand nous arriverons là-bas.”


Read More

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *